Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

Au Sictom de Morestel, plusieurs actions en faveur du broyage et du paillage

24/05/2018 | Thème(s) : Acteur/Prestataire - Broyage - Déchets verts - Paillage

imageLe SICTOM de la région de Morestel, dans le cadre de sa mission de prévention des déchets et d’économie circulaire, propose plusieurs actions afin de promouvoir le broyage et le paillage:

Prêt gratuit de broyeurs aux particuliers :
Ce service, mis en place depuis 6 ans, est de plus en plus plébiscité par les usagers. Il contribue à réduire le tonnage de végétaux en déchèterie et à augmenter l’utilisation de paillis dans les massifs et jardins avec tous les intérêts qui en découlent. Un outil de planification en ligne est disponible pour faciliter les réservations.

313 prêts ont été honorés en 2017 : 288 à destination des particuliers et 25 pour les collectivités. Le Sictom mutualise en effet un broyeur de type professionnel pour les services espaces verts des communes du territoire et le soutien à l’achat groupé de broyeurs.

En 2017, on note un pic des emprunts durant les mois de mai et octobre correspondant aux périodes de taille et nettoyage des jardins. Le creux de l’été s’explique à la fois par les congés d’été des usagers et par l’indisponibilité de l’agent technique en charge des prêts en congé lui aussi.
Les broyeurs sortent en moyenne, entre 2 et 12 fois par mois (jusqu’à 17 fois pour les mois les plus chargés).

Prêt de broyeur aux collectivités :
Le broyeur Bugnot, réservé aux collectivités, a été beaucoup utilisé durant les mois de mars et octobre ainsi que durant les vacances scolaires (hors été). Cette saisonnalité correspond à celle des tâches annuelles des agents espaces verts des communes (plantations, élagage, ...).

Le bilan reste positif cette année encore car 92% des enquêtés déclarent utiliser le broyat pour : pailler le jardin, les massifs, les plantations, un talus, une butte, un rucher mettre sous les haies et autour des arbres, pour confectionner les allées de jardin, faire une couverture de sol, enrichir le sol, mélanger au compost, mettre le long des clôtures ou donner le broyat aux voisins.

A noter, l’évolution de ce service par le Sictom : en 2012, un agent se déplaçait chez les particuliers avec un broyeur grâce à la mise à disposition par une association qui en était le propriétaire. Cette façon de faire a été abandonnée car l’organisation était trop lourde et coûteuse. Le Sictom améliore son service dès 2014 avec l’achat de 23 broyeurs bear cat, puis en 2015 avec 3 nouveaux broyeurs saelen lynx que les particuliers viennent chercher au Sictom. Là encore le système est abandonné car les broyeurs à couteaux sont trop coûteux à l'entretien. En août 2016, le Sictom investit dans du matériel plus performant : bugnot bvn34 et bvn45.

Une végéterie
Enfin, le SICTOM possède une végéterie à Passins (apport et dépôt direct des végétaux des usagers sur cette plateforme valorisés ensuite en co-compost à la ferme). Le gardien du lieu renseigne et relaie les actions de prévention des déchets verts. Des formations gratuites sont en plus organisées en ce sens.

Rapport complet 2017 des opérations de broyage : down bilan

Elise Corlet, chargée des projets techniques, Sictom de Morestel