Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

Collecte de bio-déchets au Sictom du Guiers

21/05/2019 | Thème(s) : Collecte - Collectivité - Gestion de proximité - Gros producteurs

Depuis 2014, le SICTOM du Guiers (22 communes et 25000 habitants) propose gratuitement (en lien avec la redevance spéciale) la collecte des biodéchets aux professionnels et administrations de son territoire (grande distribution, restaurants, fruitières, fleuristes, cantines des écoles collèges et lycées, maisons de retraite...).

En effet, depuis 2012, les gros producteurs de biodéchets (produisant + de 10T/an) ont l’obligation de trier à la source leurs biodéchets pour qu’ils suivent une filière de compostage ou de méthanisation :
Pour répondre aux exigences de la Loi Grenelle II (2010 - Obligation de tri à la source des biodéchets pour les « gros producteurs » - >10T/an à partir de 2016), et après avoir réalisé un diagnostic des besoins des gros producteurs de biodéchets (cantines, supermarchés, restaurants…) et étudié les pratiques des collectivités voisines, le SICTOM du GUIERS a donc décidé de mettre en place une collecte des biodéchets aux professionnels et administrations de son territoire.

Les biodéchets sont envoyés sur l’usine de méthanisation de Gruffy (Haute Savoie) pour produire du biogaz et du compost (digestat). Le biogaz est utilisé pour les réseaux de chaleur et d’électricité. Le biogaz purifié, semblable au gaz naturel, peut aussi être injecté dans le réseau de gaz naturel ou servir de biocarburant (technique en cours de développement en France).
Le coût à la tonne pour le SICTOM du Guiers s’élève à 193 € pour un tonnage collecté par an inférieur à 100 T et 175 € à partir de 100 T/an. Dans une optique incitative, ce coût n’est pas répercuté aux établissements collectés.

Tableau des coûts :

2014 (6mois) :4 établissements collectés par Tri Vallées, 21 tonnes collectées pour un coût de 4680e
2015 (12 mois) : 11 établissements collectés par Tri Vallées, 11 tonnes pour 12704e
2016 (12 mois) : 14 établissements collectés par Tri Vallées, 14 tonnes pour 14480e
2017 (12 mois): 38 établissements collectés par SME (Belley), 106 tonnes pour 22115e
2018 (6 mois) : 38 établissements collectés par SME (Belley), 77 tonnes pour 14861e


Les déchets de boucherie ne sont pas pris en charge par la collecte. Ils ne sont pas autorisés en collecte OM et doivent être traités en filière d'équarrissage.
La collecte est assurée depuis 2017 par la société SME Environnement basée à Belley (01) sous convention annuelle. Une usine de méthanisation est en projet sur le territoire, ce qui permettrait de réduire les distances à parcourir avec ces biodéchets.

Rédacteur : Amélie Esmenjaud, MC à Compost'Action