Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

Comment faciliter l’accès au broyat et réduire les coûts des déchets verts au sein d’une communauté de communes?

24/05/2018 | Thème(s) : Acteur/Prestataire - Déchets verts - Points de vue

A titre personnel je constate qu’il est difficile pour un particulier d’acquérir de broyat de bois dans un objectif de paillage par exemple. Notre collectivité (54000 h, 36 communes) subventionne l’achat de composteurs individuels sur facture (50% pris en charge), il n’y a pas de subvention à l’achat de broyeurs.

Cependant, il serait intéressant que les collectivités, aux périodes adéquates (printemps, automne) puissent broyer une certaine quantité de branchages afin de le distribuer gratuitement au population le souhaitant, les usagers pouvant alors associer la déchèterie à une ressource !

Elles y gagneraient en coûts de fonctionnement (moins de déchets verts à traiter) et en communication sur des pratiques vertueuses (les collectivités étant en 0 phyto).
Le problème, c’est que les acteurs économiques de la filière ont aussi besoin de conserver leur tonnage et leur visibilité pour maintenir leur activité économique. Or si on intègre le coût de collecte au traitement des déchets verts, on arrive à une moyenne entre 60 et 80 euros la tonne. C’est donc la collectivité (et par conséquent le particulier) qui supporte ce coût, d’où l’importance des politiques de prévention qui ne peuvent fonctionner sans une logique citoyenne.

Pourtant les solutions mixtes existent : compostage citoyen de proximité coexistant avec le compostage industriel. Ce serait facile à mettre en place et peu onéreux notamment au niveau du broyat, les collectivités pouvant certainement « louer » ou utiliser un broyeur communal le temps d’une journée, le broyat se stockant par ailleurs facilement. Les messages pour les citoyens seraient particulièrement intéressants en terme de sensibilisation et de prévention des déchets.

Dans cette situation, l’achat d’un broyeur mutualisé peut être pertinent, de même que la visite de site de communes dynamiques avec les élus. Comme l’indique ce dossier, les membres du Réseau compost citoyen Auvergne Rhône-alpes peuvent être consultés pour de l’appui pour ce genre de situations, pour confronter les expériences et mettre en place des politiques de prévention efficaces et à grande échelle.


Témoignage de Benjamin MONCONDUIT, responsable service déchets, CC du Haut Bugey (57 000 h, 36 communes)