Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

Les méthodes participatives pour communiquer: Témoignages des formateurs de la Région AURA

21/02/2019 | Thème(s) : Communication - Formation - Outils de communication

image Valérie Colin, Coordinatrice Réseau compost Citoyen Auvergne Rhône Alpes, Saint Clair de la Tour, Isère

Son outil préféré
: le théâtre forum. Proche du jeu de rôle, cette méthode s’en distingue par la participation des personnes qui deviennent spect-acteurs, les situations problèmes (ou en impasse, ou à améliorer) sont les leurs, elles sont jouées par elles-mêmes et les spectateurs interviennent pour tester une nouvelle manière de répondre dans la situation problème. La recherche de solution est ainsi collective et les réussites peuvent se reproduire. C’est d’une part un outil que j’utilise pour mettre artificiellement et de manière active les stagiaires dans une situation professionnelle sur laquelle une nouvelle compétence est attendue. La scène problématique est jouée une première fois (à peu près comme elle s’est passée ou comme elle pourrait se passer), puis la scène est rejouée (autant que nécessaire) avec de nouveaux acteurs issus du public qui testent une nouvelle manière de faire, de répondre, de communiquer. L’animateur, nommé le “Joker”, est celui qui guide la méthode et amène aussi certaines propositions d’outils de communication : écoute active, communication bienveillante, outils de résolution de conflits, etc. C’est l’occasion pour les stagiaires de les essayer dans un cadre sécurisant et surtout de se les approprier ainsi que d’en voir les effets directs sur l’interlocuteur et sur eux-mêmes..
C’est d’autre part un outil de résolution de problème, utilisé pour accompagner des collectifs en prise avec des situations sociales complexes, comme outil de changement social.
L’intérêt de l’outil : lorsque les personnes passent par cette méthode, plus besoin de longs discours, l’expérience est faite, l’émotion et la compréhension se font de concert, tout est enregistré dans le corps. C’est un outil de changement de comportement puissant, un outil de production du collectif impressionnant et un outil de valorisation car les solutions sont trouvées ensemble.
Le hic: le temps de déploiement du processus: temps d’échauffement, de mise en relation des personnes, de mise en scène, et de jeu (souvent multiples).
Cette méthode est aussi bienvenue pour lancer un débat autrement sur un problème collectif, elle est particulièrement ludique même sur des enjeux humains et sociaux difficiles.

Son + de formatrice
: en tant que formatrice, je m’amuse beaucoup plus que lors d’une conférence et si j’avais la possibilité, je ne travaillerai plus que de cette façon au regard du rapport plaisir/efficacité.
Je vous invite à vous former, car l’animation de ce genre de séquence ne s’improvise pas. Des règles strictes permettent la sécurité “d’oser le jeu”, un déroulement précis, ainsi que de nombreux outils d’échauffement théâtral et de jeux de coopération sont nécessaires. Le travail de la posture de l’animateur permet aussi de rester à cette place de facilitateur. Des séances d’initiation au théâtre forum vous seront proposées en 2019.

Références: Augusto Boal, 2006, Le théâtre de l'opprimé, Paris, Editions La Découverte.
Augusto Boal, 1997, Jeux pour acteurs et non-acteurs, Paris, Editions La Découverte.
Guillaume Tixier, 2010, Le théâtre-forum, apprendre à réguler les conflits, Editions Chroniques
sociales.
Prochaines dates de formation : le 23 mars et le 19 juin 2019 à Saint Clair de la Tour (38110), inscription et réservation ensemble@ntymail. com