Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

Maître composteur : Un métier reconnu par l’ADEME

01/11/2015 | Thème(s) : Maître composteur

Si, comme le souligne le journaliste du Dauphiné Libéré dans son article du 19 août 2015, le titre de « Maître » pourrait prêter à sourire et intrigue, loin d’être pompeux, il indique la nécessité d’être « enseigné », « formé » pour faire du compost. Le compostage est accessible à tous. Il répond simplement à des règles très précises que le Maître composteur doit savoir transmettre à tous les publics : enfants, particuliers, entreprises, collectivités.

« Un maître-composteur est un professionnel, référent technique et un animateur de la prévention et de la gestion de proximité des biodéchets. Il a sa place sur les opérations de compostage domestique aussi bien que de compostage partagé (semi-collectif) et autonome en établissement » (source ADEME référentiel 2011).

Le niveau Maitre Composteur est défini parmi quatre référentiels de compétences définis par l’ADEME : le chargé de mission déchets des collectivités, le guide composteur (bénévole) et le référent de site (bénévole). La formation de Maître composteur suit un programme national de 7 jours (avec prérequis pouvant nécessiter la formation de guide composteur en 2,5 jours minimum) avec une validation par mémoire soutenu devant un jury. Cette formation est ouverte aux techniciens des collectivités, ambassadeurs du tri, salariés associatifs, éducateurs à l’environnement, élus etc.

Le Maître composteur maîtrise les différents types de compostage de proximité (individuel, partagé en pied d'immeuble et en établissement, compostage en bac, en tas, en composteur mécanique). Il connaît les qualités d’un sol vivant et les alternatives au travail du sol comme le paillage.

Il maîtrise également des principes de communication et de pédagogie pour permettre à son public de dépasser les freins techniques et psychologiques associés au compost. Il organise la formation des GC et référents en faisant appel à des organismes habilités par l'ADEME et anime un réseau autour des techniques de compostage et de paillage et autres astuces pour recycler ses biodéchets.

L’exercice de ce riche métier alterne donc entre mise en œuvre de projets de compostage, actions de sensibilisation et conseil.