Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

On a testé : "le test du cresson"

08/10/2018 | Thème(s) : Matière organique - Points de vue

« Le compost que je viens de récolter est-il assez mûr pour le potager? »
Il existe un test rapide et facile à mettre en œuvre chez soi pour répondre à cette question. C’est le fameux « test du cresson ». Une norme décrit le mode opératoire de ce test (voir encadré). Ce test est couramment utilisé en contrôle de production par les producteurs de compost ou de supports de culture mis sur le marché. Attention, ce test ne peut pas se substituer à des analyses physico-chimiques et biologiques comme celles prévues par la norme NF44-055 relative aux amendements organiques. Il permet simplement d’évaluer la phytotoxicité de votre compost et son effet anti-germinatif. Il vérifie l'état des substances organiques issues de la décomposition incomplète ou anaérobie qui pourraient bloquer la germination des graines (ammoniac…..).  
 
Ce test préconise l’utilisation de graines de Cresson aliénois. C’est une plante de la famille des Brassicacées (anciennement crucifères) qui comprend les choux, le colza, la moutarde... Ces graines ont la faculté de germer rapidement (2 à 7 jours) et sont très réactives à la nature du sol (notamment sensibles à la pollution).
 
L’évaluation est un simple comptage du nombre de plantules apparues par rapport à un témoin et l’observation de leur état (chétif, jauni, présence de tâches…).
 
Notre protocole s'inspire de la norme et de toute la littérature disponible sur le sujet.
- Des graines de cresson semées dans la terre = le témoin
- Le même nombre de graines de cresson semées dans du compost de maturité variable : 1 à 4 mois pour les plus jeunes, 5 à 6 mois, et entre 8-9 mois pour les plus anciens.
Nous recommandons l'utilisation de pots en terre troués ou les caisses en polystyrène pour éviter l'excès d'eau, même si les pots en verre permettent de surveiller l'état des racines.
 
Les résultats :
A noter que les composts utilisés dans ce test sont tous issus d'une gestion suivie du processus de compostage : apports équilibrés de matière sèche et matière fraîche, brassage, humidité maintenue.

Au bout de 7 jours...

image

Le top : 100 % de germination dans le compost de + de 9 mois (tamisé ou non tamisé)

image


100 % aussi de germination pour certains compost âgés de 6 mois (ça valait le coup de faire le test !)

image

4 mois, c'est trop tôt : 80 % de germination, et au bout de 12 jours, les plantules jaunissent et retombent

image

Et la terre ? À 7 jours, 75 % de graines germées, il faut attendre le 12ème jour pour atteindre 92 % de germination.



Pour conclure, notre compost peut se tester dès 6 mois, le jardinier peut avoir de bonnes surprises, mais un compost de 9 mois, géré dans les conditions que nous avons indiquées dans cette lettre garantit une bonne maturité, prêt à l'utilisation !

Pour voir un autre exemple de test du cresson : http://trivialcompost.org/lutilisation-du-compost/

Norme FD U44-165     Décembre 2015 (annule et remplace une première version XP U44-165 Février 2004) :            
« Amendements organiques et supports de culture - Test rapide d'évaluation de la maturité d'un compost et de caractérisation des matières premières, vis-à-vis de la germination du cresson ».            
           
Le test proposé doit permettre d'évaluer rapidement l'effet du produit étudié sur l'émergence des plantules de cresson dans deux domaines particuliers :            
           
• [/list]d'une part, le suivi de fabrication des composts, afin d'en suivre l'évolution et d'en évaluer le degré de maturité ;
           
[list]
d'autre part, la caractérisation de matières premières pouvant entrer dans la constitution de supports de culture, afin d'en évaluer la phytotoxicité, notamment dans le cadre d'une démarche de suivi de qualité. Le test repose sur le dénombrement des graines    émergées d'un semis de cresson alénois ainsi que sur l'étude de la partie aérienne des plantules émergées.
           
Ce test est un outil d'aide à la décision du fabricant et non un test d'évaluation de la qualité agronomique d'un produit fini.
           
Cf https://www.boutique.afnor.org             (53,41 € HT)