Réseau compost citoyen auvergne-rhône-alpescompostage
Agenda  Lettre d'info

Zoom : Couloir de maturation à Chambéry

10/04/2020 | Thème(s) : Compostage en établissement - Compostage partagé - Matériel

imageLe site de quartier de la Calamine à Chambéry, rencontre un vif succès : Il permet à de nombreux habitants du centre ville de venir déposer leurs biodéchets pour les valoriser. Le déploiement des sites de compostage partagé du centre ville de Chambéry n’est pas suffisant pour répondre aux besoins des citoyens de plus en plus nombreux à vouloir valoriser leurs biodéchets, et cet engouement est accentué par le démontage de sites à proximité à cause d’une présence anormalement élevée de rongeurs (liée à des travaux de réhabilitation de la Leysse, rivière traversant la ville).
Le site de compostage partagé du quartier de la Calamine recueille donc désormais les biodéchets des usagers de ces sites qui souhaitent continuer à composter et n’hésitent pas à traverser la ville leur bioseau en main !
L’équipe de bénévoles, bien que composée de nombreuses personnes bien organisées et très motivées en pâtit : les opérations de transfert sont de plus en plus fréquentes et la manipulation de la matière entre les différents bacs est lourde. Ce site détourne près de 4T de biodéchets par an, avec un transfert du bac d’apports (800L) environ tous les mois.

Un couloir de maturation a été installé pour permettre à la matière de mûrir avant son utilisation et de faciliter la tâche des référents. Il s’agit d’un andain de grosse capacité, avec des parois amovibles pour faciliter les manipulations. Il a été réalisé sous les conseils de Compost’Action par les Chantiers Valoristes, entreprise locale de l’économie sociale et solidaire, en septembre 2019.
Sur son flanc, un coffre à outil équipé d’un cadenas à code permet aux Référents du site de stocker les outils afin de les avoir toujours à disposition lors des opérations réalisées sur le site (brassages, transferts, ...)
Les transferts réalisés depuis confirment l’utilité de cette installation. Le retour des référents est unanime : les opérations sont bien plus faciles à réaliser, et la matière a le temps de maturer avant l’utilisation du compost au jardin. Nous envisageons de déployer cette solution sur les autres sites du centre ville « victimes de leur succès » en attendant d’avoir une autre solution plus adaptée au compostage de quartier (réflexion en cours au sein du service Gestion des Déchets de Grand Chambéry).image







imageArticle rédigé par Elisa Douchet, Maître composteur à Compost'Action